"Normalement", ce mot qui ponctue notre quotidien
Témoignages

Normalement ce mot qui ponctue notre quotidien

Bien souvent, nous essayons de planifier nos semaines, nos soirées. Avec le temps qui passe, on réalise que l’on vit en fonction du rythme de notre conjoint. Vécu comme une fatalité certaine fois, comme une exaspération ou comme une banalité, ces changements de programme font partie intégrante de notre vie. On fini par penser que le mot “Normalement” est le mot qui ponctue notre quotidien le plus fréquemment. Car notre quotidien de femme de militaire est chargé d’imprévus…

 

“Normalement”, ce mot qui ponctue notre quotidien

Je pense que beaucoup se reconnaîtrons dans cet article. Il y a bien un mot qui revient en boucle. On en ri maintenant, il fait parti de notre quotidien, de nos projets. Si tu ponctues tes phrases de ce mot quand il s’agit de prévoir une sortie, répondre à une invitation, planifier des vacances…C’est certainement que ton homme est militaire !

 

Bien trop souvent chargé d’imprévus.

C’est un soir, au moment de la préparation d’un bon diner que ce contenu m’est venu. D’un trait, griffoné sur une feuille volante comme exutoire. Un soir, alors que mon cher amour tardait à rentrer.

 

“Je rentre tôt normalement ce soir !”

Normalement… Il est 20H45…

Normalement , tu devais avoir ton week-end, j’ai fait 6 heures de train pour te retrouver. J’en avais une explosion de joie dans le ventre depuis des jours ! Mais ça c’était normalement… Je passerai le week-end chez des amis alors que tu es à 10 km de moi sur un terrain improvisé.

Normalement, tu devais m’appeler ce soir, c’était sûr !! Depuis 11 jours que je ne t’avais pas entendu…Mais tu es tombé de fatigue, portable déchargé. Je t’ai attendu plusieurs heures avant de m’endormir triste, si triste.

Normalement, il ne restait que 12 dodos… Pas 26.

Normalement, ce congé maternité, tu pouvais le prendre

Normalement, ce soir, on avait prévu un skype avec les enfants. Ils en ont parlé toute la journée… Mais ça n’a pas été possible.

Normalement, tu devais revenir 1 semaine avant le déménagement, pas 1 semaine après.

Normalement cette échographie, nous devions être ensemble pour connaître le sexe du bébé

Normalement tu devais avoir ta journée pour le baptême de notre fils, pas 2 heures.

Normalement je n’aurais jamais imaginé accoucher sans toi…

 

Mais finalement cela n’en vaut il pas le coup ?

Tous ces couaks, ces ” gros trucs” de dernière minute comme on les appelait déjà du temps de mon papa militaire. Toutes ces peines, ces frustrations, ne permettent elles pas de prendre conscience du temps passé ensemble. De ces précieuses heures, ne sont elles pas vécues avec plus d’amour, de passion, de reconnaissance, les sachant comptées.

 

Cette fois, c’est dans le bon sens !

Ce matin, tu m’annonces que tu rentres de cette interminable opex pas dans 3 jours comme prévu, mais dans 3 heures!

Je m’étonne chaque jour, qu’au bout de 9 ans d’amour, d’être autant folle de joie quand je reçois ton “je pars” le soir.

Je suis impressionnée par les enfants qui apprennent à si bien exprimer leurs émotions quand tu n’es pas là et comme ça les aide à grandir !

J’étais sur une autre planète en t’accompagnant, pendant 3 mois à Londres pendant ton stage international.

Quel bonheur quand 3 heures après ton départ, tu m’apprends que finalement tu seras joignable. Nous partions pour 10 jours sans nouvelles !

Cette année je devais être seule pour mon anniversaire, une nouvelle fois ! Mais tu es revenu la veille, c’était mon plus beau cadeau.

Tu as pu décaler ta semaine de permissions pour être là à la rentrée scolaire des enfants !

Une fois cette liste établie, je me rends compte qu’il y a vraiment plus d’annulations, de déception, de tristesse, de frustration que de bonnes surprises.

Mais c’est peut-être ce qui les rend encore plus belles ! Finalement, elles ne sont pas des choses normales, mais bien incroyables ! Ces surprises, cette absence de routine nous rend plus fortes.

Mais une fois les larmes essuyées, une fois endormie dans ce lit si froide et vide, nous en devenons que plus solide et sûres de nous.

 

Les épreuves nous rendent plus fortes

Il y a une citation que j’aime particulièrement, ” Seul l’arbre qui a subit les assaut du vent est vraiment vigoureux, car c’est dans cette la lutte que ses racines, mises à l’épreuve, se fortifient”

Normalement, ce mot qui ponctue notre quotidien et cela pour encore un bon moment.

Dans mon cas, je préfère le prendre comme un moyen d’être meilleurs au jour le jour. D’être toujours prête, de sortir de ma zone de confort. Il y a des jours où c’est plus difficile à encaisser, il faut essayer de prendre du recul et une fois l’énervement passer et se recentrer sur l’essentiel. Un couple heureux, des projets, une famille…

Comme me l’a répété ma grand-mère, “le plus important dans la vie c’est de s’aimer. Vous vous aimez ? Alors tu vois tout va bien”

 

 

One Comment

  • Fany

    Bonjour
    Jai Fait une rencontre il y a pas mal de temps avec un militaire Sur Les reseaux

    j’aime lhomme qu’il est, CeSt une rencontre magique

    Le bémol c’est quon sest jAmais
    vu, On sest téléphone par réseau et CeSt tout

    Il a fait des bêtises à larmee Mais Je Le juge en Rien….je l’ai soutenu Et Jai été lA Pour Lui Tout Le temps

    Il s’appelle MArin cest Tout ce que jai Sur Lui
    Et vu qu’à l’armée Leur Nom est changé

    JNSP Où il est actuellement et j’aimerais que vous m’aidiez à Le rencontrer Et si quelquun Le connait en tant que collegue dites Le mOi svp

    Merci pour vos réponses

    Stefy

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *