Une Aiglonnes à Orléans
Non classé

Orléans, un lieu de mutation pour une femme de militaire

 

Bonjour, je m’appelle Aurélie, j’ai 28 ans et je suis avec mon mili depuis 6ans. Nous sommes mariés depuis un an et nous n’avions pas d’enfant lorsque nous sommes arrivés sur Orléans. Je suis manipulatrice radio et pour le moment je n’ai jamais eu de problème pour trouver du travail en suivant mon mari. Je vais vous parler d’Orléans, un lieu de mutation pour une femme de militaire.

 Depuis combien de temps es-tu ici ? 

Nous avons passé 3 ans à Orléans. C’était la première mutation en régiment  pour moi qui ne connaissais rien du monde militaire avant d’être avec mon mari. 

Nous avions fait le choix d’habiter Olivet, la ville sur laquelle se trouve le 12RC où était mon mari, car il y a plusieurs possibilités de mutation sur la région  d’Orléans. Il y a sur l’agglomération le Centre Hospitalier Régional d’Orléans  (CHRO) qui se situe au sud de la Loire, à la Source (alors il faut savoir qu’à  Orléans il y a les gens du sud et les gens du nord en fonction de sa situation en fonction de la Loire, c’est assez drôle) et la clinique Oréliance qui se situe au  Nord à Saran. Olivet était pour nous un bon compromis car mon mari pouvait  être rapidement au régiment et pour moi j’étais assez bien placée pour aller  travailler au « Nord » ou au « Sud ». Il se trouve que j’ai travaillé au CHRO  pendant 2 ans donc nous étions contents tous les deux d’être à proximité de notre lieu de travail respectif. 

Olivet fait parti de l’agglomération orléanaise, on est très rapidement à Orléans si besoin. C’est une ville très agréable à vivre, en famille comme en couple.  C’est une ville à taille humaine avec un petit centre ville, des parcs pour se  promener avec des jeux pour les enfants (Parc du Poutyl, balade des moulins),  deux piscines municipales, oui oui DEUX, et à 10min de voiture vous pouvez  faire vos courses au Leclerc ou chez Ikea. Si vous souhaitez tout faire à pied  en revanche il sera préférable de trouver un logement sur Orléans centre. Attention par contre aux mauvaises surprises pour les impôts, j’avoue que  nous n’avions pas pensé à cela en arrivant sur Olivet, et la taxe d’habitation  (censée disparaître paraît-il) nous a coûté un bras pour les 3ans. Il paraît que  les impôts sur Orléans ne sont pas donnés non plus d’après les milicopines mais légèrement moins élevés que sur Olivet. 

Les points forts d’Orléans 

Orléans est une ville dynamique. Il y a régulièrement des activités organisées  tout au long de l’année.  

Tous les ans vous pourrez participer aux fêtes johanniques pour célébrer la  libération de la ville par Jeanne d’Arc au mois de mai, avec le fameux défilé des régions et le militaire, le marché médiéval au Campo Santo à côté de la  cathédrale, un spectacle son et lumière projeté de nuit sur la cathédrale, office religieux et le set électro (concert électro en plein air).  

Tous les deux ans vous pouvez assister au Festival de Loire en septembre, c’est le plus grand rassemblement européen de marine fluviale, vous y trouverez  des guinguettes pour manger sur le pouce, des animations ludiques pour les  plus jeunes, des animations sur l’eau, un feu d’artifice tiré entre les ponts qui  traversent la Loire etc.. 

C’est une ville qui n’est pas trop grande, on peut vite aller de l’autre côté de la  ville sans être bloqué par une circulation trop importante. Le centre ville  historique est piéton, ce qui est vraiment chouette pour prendre le temps de  profiter d’une balade en famille ou d’une virée shopping avec les copines.. Pour se garer ce n’est pas toujours facile si on ne veut pas payer le parking. Le stationnement en centre ville est entièrement payant, il faut s’éloigner un peu  et marcher si on veut éviter de payer le stationnement. La police surveille  énormément, je vous déconseille d’essayer de tricher ;). il y a sinon les  parkings couverts dans le centre. Petit tip, si vous vous garez au parking « Les  Halles Charpenterie » celui qui est sous le cinéma Pathé place de Loire, vous pouvez aller acheter un ticket de parking au cinéma pour 3€ les 3h (toujours  mieux que 0,50cts les 15 minutes). Et sinon le soir, à partir de 19h et jusqu’à 7h, c’est un tarif pour la nuit à 2€. 

L’avantage de la région pour les personnes peu sportives ou qui ne sont pas  fan des côtes en vélo c’est qu’ici c’est ultra plat. Il y a beaucoup de personnes  à vélo du coup, et la ville met tout en œuvre pour faciliter la vie des cyclistes  (un peu trop au détriment des voitures parfois mais c’est compliqué de  satisfaire tout le monde!) 

Pour ce qui est de l’emploi, travaillant personnellement dans le domaine de de la santé, je n’ai eu aucun mal à trouver du travail. Les deux grosses structures hospitalières recherchent régulièrement du personnel. Il y a de grosses  entreprises sur Orléans et alentours ( Dior, Amazon etc) qui recrutent aussi  beaucoup. Pour ce qui est de travails plus spécifiques, Paris est à seulement 1h de train, donc beaucoup de personnes vont travailler sur Paris et font l’aller-retour tous les jours. Il me semble d’ailleurs que la région prend en charge une partie de l’abonnement de train pour les personnes allant travailler sur Paris ( à confirmer!). 

L’avantage également d’être à proximité de Paris c’est de pouvoir y aller sur une journée avec le train pour faire du shopping, aller voir une exposition ou un spectacle/concert/pièce de théâtre etc (enfin ça c’était avant le Covid-19). Pour les amoureux de la nature et de la forêt vous trouverez votre bonheur avec la Sologne. Entre balades, cueillette de champignons et écoute du brame du cerf il y a de belles choses à voir et à faire. 

Pour les visites culturelles, Chambord est à 40min en voiture, Blois une petite  heure, la Ferté Saint-Aubain 30min et plusieurs autres châteaux moins connus  mais qui méritent tout autant d’être visités sont également à proximité. Les  fans de tintin trouveront leur bonheur en allant un tout petit peu plus loin  visiter Cheverny qui a inspiré Hergé pour Moulinsart… La région Centre-Val-de-Loire regorge de petits trésors pour les amateurs de visites touristiques.

 

Points faibles d’Orléans 

Comme toutes les villes traversées par un fleuve il peut parfois être compliqué  de passer d’un côté du fleuve à l’autre en heure de pointe car il n’y a pas  beaucoup de ponts pour traverser. D’autant plus que si vous être au Nord (ex  Saran) et que vous souhaitez aller au Sud (ex CHRO) il faut traverser la Loire ET le Loiret. C’est d’ailleurs à prendre en compte dans votre choix de lieu de  résidence, car le temps de trajet peut vraiment être augmenté avec les  bouchons sur les ponts. Il reste l’option autoroute pour éviter ça mais elle a un coût. 

Les loyers et impôts sont assez élevés sur l’agglomération. Pour payer moins cher il faut s’éloigner un peu et aller plus en Sologne au sud ou dans la Beauce au nord. 

Un énorme point faible à Orléans… Le désert médical… Il est très compliqué de trouver un médecin traitant ou un dentiste. C’est un véritable parcours du combattant pour trouver une place à moins d’être en contact avec quelqu’un qui s’en va et qui libère de la place chez un médecin il est rare de trouver un  généraliste qui prenne de nouveaux patients. Pour la gynéco il y a des sage  

femme libérales qui sont vraiment tops pour les femmes n’ayant pas besoin d’un suivi spécifique avec un médecin. Sinon après, beaucoup de personnes vont sur Paris pour les consultations spécifiques. C’est vraiment dommage que la région n’arrive pas à attirer de jeunes médecins car c’est pourtant vraiment un endroit où il fait bon vivre. 

Les bonnes adresses à Orléans  

On a une chance folle sur Orléans c’est d’avoir énormément de resto sympas ! Toutes sortes de cuisines pour les amoureux de la gastronomie comme nous on s’est vraiment régalés. Petit bémol, ils sont souvent assez petits et complets,  c’est compliqué de trouver une table sans réservation (surtout si vous êtes  nombreux) 

Envie de cuisine du monde : 

Le Närenj, le chef et son épouse sont des réfugiés syriens, ils ont ouvert ce  restaurant bistronomique aux saveurs orientales, ils nous font voyager dans  leur pays à travers des saveurs originales et délicieuses, ce restaurant est  vraiment une pépite ! 

Le Kimme, restaurant coréen fantastique, en fan inconditionnelle de la cuisine asiatique, les meilleurs bibimbap que j’ai pu manger ont été servi dans ce restaurant ! 

L’Orientale, ne paie pas de mine de l’extérieur mais vous y trouverez une  cuisine marocaine copieuse et délicieuse ! 

 Envie de gastronomie française : 

Le restaurant des Plantes, pour un dîner en amoureux ce restaurant a un bon  rapport qualité prix, la cuisine est raffinée, joliment présentée et c’est vraiment un régal. Ne pas se fier à la devanture du restaurant;) 

Les Toqués à Saint Jean de Braye juste à côté d’Orléans possède une terrasse  extérieur en bord de Loire, vraiment un plus pour un restaurant sympa en été.

La crêperie JaneA si vous voulez manger des galettes excellentes avec des  produits frais et de saison. 

 Pour le goûter : 

Un piano dans la théière si vous voulez un coin un peu bobo avec des produits  vegan (pas de lait de vache dans le chocolat chaud par exemple mais du lait de cajou) et une ambiance assez cosy le concept de ce salon de thé est assez chouette, et les pâtisseries sont très bonnes. 

Chez MarcoPolo vous pourrez être surpris de trouver un salon de thé à l’étage de la boutique de meubles et objets déco. La carte est petite mais les pâtisseries sont succulentes et pour le choix du thé il y a de quoi faire ! Le Cha+, concept asiatique de bubble tea et de bubble waffle, pour manger sa  gaufre en se promenant dans le centre ville ou en buvant son bubble tea, il y a tout le temps la queue, et ce n’est pas pour rien ! 

Et enfin chez Mamie Miam Miam vous pourrez manger une gaufre super bien  garnie tout en jouant à des jeux de société avec les copines, et ça, c’est  vachement cool. 

La vérité c’est que je pourrais vous faire une liste bien plus longue de endroits  où manger à Orléans mais du coup ce serait plutôt un article uniquement sur  ce sujet qu’il faudrait ! 

Laissez vous tenter par n’importe quel restaurant de la rue de Bourgogne vous  serez rarement déçu. 

C’est d’ailleurs dans cette rue que vous trouverez une bonne partie des bars et lieux où sortir le soir. Il y a toujours du monde et de la vie dans cette rue. 

Pour le sport (pour éliminer tous ces restos) il y a chaque année un grand forum des associations avec des démonstrations et stands des associations, il y en a  pour tous les goûts et il serait surprenant que vous ne trouviez pas ce que  vous recherchez en club. Sinon il y a également des salles de sport dont au  moins une enseigne avec des cours collectifs (club énergie). Il y a aussi quelques sports proposés avec le régiment comme l’équitation et le tir sportif  (je ne me suis pas vraiment intéressée à ce que le régiment proposait de plus côté sport). 

La vie en régiment 

N’ayant pas connu d’autre régiment pour le moment je n’ai pas de  comparaison possible mais pour mon expérience avec le 12RC, j’ai trouvé que les conjointes étaient bien intégrées à la vie du régiment. Nous avons eu assez régulièrement des cafés/thés des épouses à l’extérieur du régiment, souvent  en centre-ville, une à deux fois par an un repas un soir au régiment, uniquement entre épouses. Nous avons également été invitées au restaurant  un soir sur Orléans. C’était vraiment sympa. La cellule famille du 12 est, je trouve, assez active. Nous sommes régulièrement invitées pour des journées  familles pour les enfants, une journée des familles est organisée à la rentrée  tous les ans, des choses sont également organisées pendant les OPEX et nous avions même eu une table ronde pour discuter des difficultés rencontrées par les familles avant le plan famille pour essayer de mettre des choses en place.  Je ne pense pas qu’il y ait autant de choses organisées dans tous les régiments.

Je n’ai eu aucune difficulté à rencontrer des femmes de militaire avec tous les  événements organisés par le 12RC. Nous nous sommes très vite liées d’amitié  avec les milicopines du 12 et c’était toujours un plaisir d’aller aux événements organisés par le régiment pour se retrouver. Et évidemment nous avons notre groupe WhatsApp pour nous retrouver même en dehors des événements  « officiels » ! 

En conclusion Orléans restera pour toujours un excellent souvenir pour nous.  Tant pour la ville et la région que pour la vie régimentaire et les rencontres  formidables que ce passage nous aura permis de faire. En espérant que toutes les expériences orléanaises puissent être aussi bonnes que la mienne je souhaite à celles qui vont arriver prochainement une belle installation et une  belle découverte de cette ville.

2 Comments

  • Soraya

    Je ne connais pas du tout la region, et l’article est très bien fait. Avec les avantages et les inconvénients, sans oubli La vie de femme de mili…

    Bravo les aiglonnes, et merci à Aurelie.

    Soraya @lesopdeso

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *