Absences femme de militaire
Témoignages

Femme de militaire : Les absences

Femme de militaire : Les absences sont souvent très (trop) familières… Ces absences, aussi douloureuses soient-elles, redonnent un coup de fouet à notre amour qui peut parfois être étouffé par le quotidien.

.

.

L’absence…

Il y a des soirs où tout semble aller. On se sent forte. On supporte l’absence, on gère le quotidien avec “facilité”.
Et puis, il y a certains soirs où le quotidien nous dépasse.
Les enfants qui testent nos limites et notre capacité de résistance. Les taches du quotidien qui s’accumulent. Les galères matérielles à gérer… Toutes ces choses ont une solution, on y arrive petit à petit.
On peut même se faire aider : appeler la baby-sitter à la rescousse, demander à son frère de passage de jeter un coup d’oeil à sa voiture, prendre une femme de ménage…
Bref on trouve de l’aide là ou elle se trouve.
Mais certains soirs, l’absence revient au galop.
Le manque.
Dés que le soufflet de la journée retombe, dés qu’on se pose deux minutes, on se prend cette gifle.
Et ce manque viscéral, cette douleur presque physique qui montre à quel point l’amour est une chose qui dépasse l’entendement.
Personne ne peut nous soulager pour ça.
La seule chose que je désire à cet instant précis c’est de me blottir dans ses bras et respirer son odeur… Qu’est-ce que je ne donnerais pas à ce moment-là pour faire un bond de quelques milliers de kilomètres.
.
.

La fierté d’être femme de militaire

Ces absences, aussi douloureuses sont-elles, redonnent un coup de fouet à notre amour qui peut parfois être étouffé par le quotidien.
Ma fierté pour ce qu’il est, ce qu’il est capable d’endurer sans jamais se plaindre, me rend chaque jour un peu plus amoureuse de lui. Cette capacité à échanger son confort, sa sécurité, sa vie de famille contre des mois en collectivité, dans des conditions souvent difficiles et dangereuses, loin de sa famille, sans jamais se plaindre, sans jamais renoncer mais au contraire à foncer, à se donner entièrement à sa mission… Cela rend extrêmement admirative et me pousse à me surpasser moi aussi pour gérer la base arrière et les aléas de la vie au quotidien seule.
Je suis heureuse que nos enfants puissent avoir un tel exemple dans un monde ou l’individualisme est roi. Ils apprennent à s’adapter aux changements de vie, à gérer le manque de leur papa.
La résilience et le courage, ça, ils n’en manquent pas !
Cette vie d’épouse de militaire, jamais je n’aurais pu rêver mieux. Moi qui redoutais tant ce quotidien immuable qui aurait vite fait de me lasser.
Chaque année apporte son lot de surprises, de déceptions parfois, de grandes joies aussi, de changements…
Comme si chaque absence aussi courte soit elle, chaque déménagement nous donnait l’opportunité d’effacer l’ardoise pour recommencer à zéro et permet de réapprendre à profiter encore mieux de chaque instant en famille.
Bref une vie mouvementée, pétillante, parfois difficile, mais tellement intense !
.
.
A-C. M.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *