entretien embauche conjoint militaire
Astuces et quotidien

Préparer un entretien d’embauche

3.7/5 - (3 votes)

Parlons aujourd’hui, entretien d’embauche pour une conjointe de militaire. A la fois redouté, espéré et fantasmé, il signifie une chance d’accéder à ce poste tant convoité. Il peut être une source d’angoisse, particulièrement pour nous, conjointes de militaire. Nous avons en effet pour certaines des CV plutôt atypiques: trous dans le CV à cause des mutations, des naissances éventuelles, des déménagements trop rapprochés, des OPEX à répétition qui compliquent la vie quotidienne.

Toutes ces choses qui font de nous des êtres uniques, s’imposent bien trop souvent à nous comme des obstacles difficiles à franchir. On parle de conditionnement, cette posture psychologique dans laquelle on se met volontairement à un moment donné, qui nous bloque avant même d’avoir franchi la porte de l’entreprise ou de la structure. Et en toute honnêteté, laquelle d’entre nous n’y a jamais pensé lors d’un entretien?

Nous sommes donc d’accord que tout cela ne risque pas de nous galvaniser, de nous donner pleinement confiance en nous. Et si, cette fois, nous choisissions de voir le verre à moitié plein? D’arriver la tête haute avec une confiance en nous à soulever des montagnes? 

Je pense qu’une des clefs de réussite pour un entretien d’embauche est d’être en paix avec nous-mêmes, d’avoir plus confiance en nous-mêmes.

Et si moi, femme de mili j’étais un puits de talents?

Et si c’était tout simplement un fait? Force est de constater qu’au fil du temps, notre mili et son travail déteignent un peu sur nous! Nous développons donc, d’une façon ou d’une autre, parfois sans nous en rendre compte, de multiples qualités. 

Vous allez voir qu’en les énumérant, vous allez vous dire qu’elles ne vous sont pas inconnues. En voici quelques unes :

 – le sens du devoir,

– le sens du service,

– le savoir-être, 

– la résistance au stress et à la pression. 

Ces qualités sont à mettre en avant lors d’un entretien d’embauche. Elles sont recherchées par les employeurs et peuvent constituer le petit plus qui fera pencher la balance en votre faveur. Et si l’employeur ne pense pas à faire le rapprochement entre un conjoint de militaire et ces qualités importantes, n’hésitez pas à les glisser dans la discussion!

Attardons-nous sur quelques qualités spécifiques. 

L’adaptabilité. Les changements ça vous connaît ! L’armée et ses très chers « Normalement ». ( Je vous remets le lien sur un article à ce sujet) On vit rarement bien ces situations, c’est certain. Mais ce côté indésirable de notre quotidien peut s’avérer être une part de notre force, il faut y juste penser à s’en servir de la sorte.

Savoir réorganiser un quotidien du jour au lendemain, être d’alerte, ne pas se reposer sur ses acquis, trouver dans un claquement de doigts des déménageurs, une maison, des écoles, anticiper tout cela six mois à l’avance, se refaire des cercles amicaux chaque fois… Appliquée au monde du travail, cette capacité est redoutable!

Par ailleurs, dans notre monde actuel, les changements en entreprises sont permanents. La mobilité est de mise. On doit s’adapter à la demande, aux normes… Que ce soit dans le domaine de la stratégie ou de l’organisation, les employeurs recherchent un candidat capable de voir un changement comme une opportunité intéressante. Vous avez occupé des postes de très courtes durées ? Montrez en quoi vous avez su vous adapter en peu de temps! Vous avez décidé de vous lancer de chez vous dans une micro entreprise ? Expliquez en quoi, vous savez gérer une vie de famille et un job pour lequel vous êtes votre propre patron. Vous avez suivi une formation à distance, dans le but de vous nourrir intellectuellement, de vous épanouir dans un domaine, de parfaire des connaissances… ? Exposez en quoi, vous êtes avide de savoir. 

Tournez vos faiblesses en force. Pirouettez!

La patience est une vertu largement mise à l’épreuves quand on partage la vie d’un militaire. Elle est dans le monde du travail, considérée comme un tremplin pour atteindre la réussite. La patience va en général de pair avec la prise de recul et la réflexion, deux capacités importantes pour tout poste convoité.

L’entraide et l’empathie sont également deux compétences humaines, ou « soft skills » comme on dit dans le monde du travail. Cela dépend bien évidement du caractère et de la disponibilité, mais entre conjointes de militaire, on a bien souvent tendance à s’entraider, à s’épauler: « On ne laisse pas Bébé toute seule dans un coin »! Quand une amie vit une absence, un moment difficile, on fait bloc pour la soutenir. Dans le monde de l’entreprise, pour gagner en productivité, il faut être à l’écoute des autres et savoir se mettre à leurs places. C’est une compétence recherchée par un employeur.

Pour finir sur les éventuelles qualités que vous pouvez mettre en avant, je pense à la prise d’initiative. « Allô, ma chérie, je ne reviens que dans 15 jours, je suis désolée, tu vas réussir à organiser les 30 ans de Magalie seule ? Ah oui et après on avait dit qu’on remontait chez tes parents pour les vacances…ça va aller les 8h de voiture seule, ou tu annules ?  » Pour certaines d’entre nous, être capable de mener seule de tels projets à bien est chose acquise. Alors n’hésitez pas à le mettre en avant ! Un futur collaborateur qui sait prendre des initiatives et faire aboutir des projets est un atout de taille dans une équipe.

Il est d’autres qualités que l’on peut posséder. Sans mentir le jour de l’entretien, ayons les en tête pour vous montrer sous notre meilleur jour.

 L’autre enjeu de taille lors d’un entretien: le stress.

Malgré toutes les qualités du monde, la boule au ventre est toujours là ! C’est le moment de faire le point et de réfléchir à ce qui nous inquiète.

Ressentir du stress avant de passer un entretien d’embauche est normal et naturel même si cela reste très désagréable. L’idée d’arriver face à un inconnu, qui décidera d’un trait de crayon s’il nous attribuera un travail, est rarement plaisante.

Pour tenter de le vaincre essayer de rationaliser, en prenant point par point les sources d’angoisses, pour tenter d’apporter une réponse réconfortante.

A-t-on peur du refus ? A-t-on peur de ne pas être à la hauteur, d’être jugée, rangée dans une case dès la porte franchie ?

Comme toutes épreuves, il faut la préparer! Comme une absence, un retour, si une chose nous peur, il nous faut nous familiariser avec elle ! Le premier rempart contre le trac, c’est la préparation. En particulier, pour ce qui concerne les questions qui nous font le plus paniquer. Si on arrive à l’entretien avec des réponses claires aux « questions pièges » comme, « et ce trou de 3 ans dans votre CV ? Vous pouvez m’en parler », nous n’en serons que plus apaisée.

Créons-nous une bulle psychologique   

Nos points forts, ça y est, nous les connaissons. Pensons maintenant à la personne en face de nous. Elle est autant dans le besoin que nous. Elle cherche au plus tôt une personne pour un poste, elle nous voit donc comme une aide potentielle et non une boule de trac inutile à la société. Vous pouvez être cette personne, il ne tient qu’à vous de lui expliquerai vous êtes vraiment, simplement, avec vos mots et votre personnalité. Pensons positif !

Une fois que l’on pense positif, il faut penser bonne posture. Elle joue un rôle très important pour faire bonne impression: tenez-vous droite, portez un vêtement que vous aimez et qui vous met en valeur, qui vous donne confiance en vous, inspirez profondément. Le corps et l’esprit seront alors en union et vous feront vous sentir plus forte !

Pour finir, restez naturelle !  Et n’oubliez pas: Vous regorgez de belles qualités, il faut juste prendre le temps de préparer son entretien pour y arriver sereine. En face de vous, se tiendra une personne qui a besoin d’aide, qui a besoin de vous connaître et de déterminer en quoi vous pouvez être un point fort pour son entreprise. Sans masque, à vous de mettre en lumière les atouts que vous avez cachés en vous.

 

Anne pour les Aiglonnes

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *